Mai 2015 15

Le 18 mai 2015, à 14h, sera rendu le verdict dans le procès des policiers mis en cause pour non assistance à personne en danger suite à la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré à Clichy-Sous-Bois en 2005. Un verdict attendu, pour lequel ont décidé de se mobiliser citoyens, familles, artistes, personnalités, collectifs et associations à travers la France.

En attendant le point d’orgue que constitueront les rassemblements devant les principaux tribunaux de France le 18 mai à 19h plusieurs événements viendront ponctuer ce weekend en Ile-de-France.

Une vidéo pour revivre le procès

A partir du 14 mai, les épisodes d’un court-métrage conçu et réalisé par des artistes engagés seront diffusés sur les réseaux sociaux. Ces épisodes reconstituent les 5 jours du procès #ZyedetBouna sur la base du live-tweet de la semaine judiciaire qui a eu lieu du 16 au 20 mars à Rennes. Chacun retranscrit ainsi une journée de procès, contée par des comédiens, rappeurs, humoristes, journalistes et familles de victimes de crimes policiers face caméra. Parmi les participants : Casey, Disiz, Youssoupha, Lyes Salem, Sabrina Ouazzani, Rokhaya Diallo… Chaque fin d’épisode appelle à rejoindre la mobilisation nationale du 18 mai.

Une soirée avec des familles de victimes venues de toute la France à Saint-Denis

Vendredi 15 mai se réuniront le temps d’une soirée Gaye Traoré, le frère de Bouna, des victimes de violences policières, des familles de victimes décédées des suites d’une interpellation venues de toute la France et des associations et collectifs pour échanger sur leurs expériences, leurs besoins, et vivre un moment convivial avec des jeunes rappeurs de Clichy-Sous-Bois.

Parmi les invités : Gaye Traoré, Raymond Gurême, le Collectif 8 Juillet, l’Assemblée des Blessés, Amal Bentounsi, Farid El Yamni, Abdourahmane Camara

Un festival solidaire

Samedi 16 mai, à Villepinte, se déroulera la 3ème édition du Festival Kiwitas, plus grand festival inter-associatif solidaire et citoyen, créé par l’association Zonzon 93. Sous le slogan « L’Union Fait La Force », le festival, parrainé par Lilian Thuram et animé par Raphäl Yem donnera la place à de nombreux artistes et associations travaillant dans le champ de la lutte contre les discriminations et auprès de la jeunesse. Au cours du festival, qui se déroulera de 14h à 21h, Gaye Traoré prendra la parole pour annoncer la mobilisation du 18 mai, et une table ronde sera dédiée aux problématiques rencontrées avec la police

Un après-midi pour un meilleur rapport police-population au Blanc Mesnil

Dimanche 17 mai, de 14h à 19h au Blanc Mesnil, l’association Lumières et Couleurs 93 organise un temps de travail citoyen autour de la police dans leur ville. Au programme : témoignages de Gaye Traoré, frère de Bouna, décédé en 2005 et Amal Bentounsi, sœur d’Amine décédé en 2012 ; débats sur les problématiques actuelles et la police de demain au Blanc-Mesnil ; échanges avec Sihame Assbague, de Stop le Contrôle au Faciès, et Céline Evita, consultante spécialiste autour des questions de sécurité urbaine et du rapport police-population, sur les options des habitants face à des abus policiers dans leurs ville.

Un rassemblement historique et national pour Zyed, Bouna, leurs proches et toutes les victimes d’abus policiers

Le verdict dans l’affaire de Zyed et Bouna sera rendu le 18 mai à Rennes, à 14h00. Dès 14h30, des collectifs Rennais se réuniront devant le tribunal. À partir de 19h00, citoyens, familles, associations, artistes et personnalités engagées se réuniront devant le Tribunal de Bobigny, où le procès Zyed et Bouna a commencé, mais aussi devant les tribunaux des grandes villes de Frnace telles que Marseille, Toulouse, Lille, ou Nantes. Des ressources visuelles, audio et vidéo ont été mises à disposition sur un site rassemblant toutes les initiatives autour du verdict du procès, afin de permettre à chacun de prendre une initiative localement, en coordination avec tous les autres.

 

SITE INTERNET CENTRALISANT LES INITIATIVES www.zyed-et-bouna-18-mai.com

Poster un nouveau commentaire