Mai 2015 01

Logo_Le_Monde

Certes, il n’a pas de papiers, se dit égyptien d’une trentaine d’années sans que ce pays le reconnaisse comme un de ses ressortissants, a déjà fait l’objet d’une procédure administrative, puis d’un jugement pour séjour irrégulier, et est sous le coup d’une ordonnance de quitter le territoire français depuis 2009. Mais tout cela, les policiers bordelais ne pouvaient pas le savoir, ni même le soupçonner, quand ils ont contrôlé Ahmed A., mardi soir dans le quartier de la gare à Bordeaux.

Lire la suite sur le site du Monde ici.

Poster un nouveau commentaire