Fév 2015 25

france-infoTreize personnes assignent à nouveau l’Etat en justice car elles estiment avoir été victime de contrôle « au faciès ». Le Défenseur des droits soutient leur dossier qui est examiné par la cour d’appel de Paris ce mercredi.

 

cliquez ici pour lire la suite

Poster un nouveau commentaire